« Considérons comment il nous faut être en présence de la Divinité et de ses Anges, et quand nous nous tenons debout pour psalmodier, faisons en sorte que notre esprit concorde avec notre voix. »

Translatio

26 janvier 2015

PRIÈRE DE SAINT POLYCARPE

Voici la prière que prononça saint Polycarpe de Smyrne le jour de sa mort.
On peut lire le récit intégral de son martyre, tel que le rapporte la lettre de l'Église de Smyrne.



« Levant les yeux au ciel, il dit :

Seigneur, Dieu tout-puissant, Père de ton enfant bien-aimé, Jésus Christ, par qui nous avons reçu la connaissance de ton nom, Dieu des anges, des puissances, de toute la création, et de toute la race des justes qui vivent en ta présence,

Je te bénis pour m’avoir jugé digne de ce jour et de cette heure, de prendre part au nombre de tes martyrs, au calice de ton Christ, pour la résurrection de la vie éternelle de l’âme et du corps, dans l’incorruptibilité de l’Esprit saint. Avec eux, puissé-je être admis aujourd’hui en ta présence comme un sacrifice gras et agréable, comme tu l’avais préparé et manifesté d’avance, comme tu l’as réalisé, Dieu sans mensonge et véritable.

Et c’est pourquoi pour toutes choses je te loue, je te bénis, je te glorifie, par le grand prêtre éternel et céleste Jésus Christ, ton enfant bien-aimé, par qui la gloire à toi avec lui et l’Esprit saint maintenant et dans les siècles à venir.




Quand il eut fait monter cet Amen et achevé sa prière, les hommes du feu allumèrent le bûcher. Une grande flamme brilla, et nous vîmes une merveille ! - Oui, c'est à nous qu'il fut donné de le voir, nous qui avions été gardés pour annoncer aux autres ces événements :

Le feu présenta la forme d’une voûte, comme la voile d’un vaisseau gonflée par le vent, qui entourait comme d’un rempart le corps du martyr ; il était au milieu, non comme une chair qui brûle, mais comme un pain qui cuit, ou comme de l’or ou de l’argent brillant dans la fournaise. Et nous sentions un parfum pareil à une bouffée d’encens ou à quelque autre précieux aromate... »

Lire plus sur saint Polycarpe : ici.